Roms de Wissous : de l'eau et des jeux

Début juillet, l'alimentation en eau d'un campement de Roms, à Wissous, dans l'Essonne en France était coupée. De même, l'accès aux jeux d'enfants de la commune était interdit aux enfants de ces familles Roms.
Europe Ecologie - Les Verts de l'Essonne, France
Published: 5 years, 10 months ago (08/12/2013)
Updated: 5 months, 3 weeks ago (12/21/2018)
En cette période caniculaire, l’alimentation en eau du campement de Roms situé sur les Hauts de Wissous a été coupée depuis plus de 15 jours, Tous les résidents de camps, particulièrement les femmes et enfants, doivent maintenant faire plus d’1 km à pied pour aller s’approvisionner en eau.

La Municipalité interdit également l’accès aux jeux de la commune pour les enfants Roms.

L’accès à l’eau, essentielle à la survie humaine, est un droit fondamental rappelé régulièrement par toutes les organisations internationales.

EELV 91 s’insurge sur un tel comportement de la Municipalité, contraire à toute humanité et qui se comporte comme le pire des propriétaires qui essaie de faire partir des locataires qu’il n’arrive pas à expulser.

Non contents, en cette période caniculaire, de supprimer, l’accès à un besoin vital comme l’eau, les services de la commune de Wissous, interdisent également aux enfants Roms l’accès aux structures de Festiv’été (aire de jeux avec structures gonflables, plans d’eau…). L’accès gratuit leur est refusé, alors que ces enfants sont scolarisés sur la commune. Face aux représentantes d’associations venant en aide aux plus démunis, un conseiller municipal a franchi un cap : il n’est pas question que ces enfants accèdent à cette base de loisirs aux mêmes conditions que tous les autres enfants. EELV 91 s’indigne contre un tel traitement inhumain et dégradant.

EELV 91 rappelle que la procédure d’expulsion engagée par la commune contre les résidents de ce camp a été reportée au 13 septembre par la justice, parce que, contrairement aux exigences de la circulaire du 26 août 2012, aucun diagnostic sérieux ni proposition n’ont été faits.

Il n’est pas tolérable qu’un élu de la République, qui plus est appartenant à la majorité gouvernementale, signataire de la circulaire précitée, cautionne, par son inaction, les violations des droits humains les plus primordiaux.

EELV 91 exige du Maire de la commune de Wissous de respecter la décision de justice et de prendre les dispositions urgentes nécessaires afin de rétablir l’accès à l’eau à proximité du camp et de permettre aux enfants roms scolarisés l’accès aux structures de loisirs, sans discrimination.

Jean-Patrick Le Duc et Fadila Chourfi, Secrétaires départementaux & Eve Desjardins, Membre du Conseil

Communique de presse "Roms de Wissous : de l'eau et des jeux", Europe Ecologie - Les Verts de l'Essonne, 22-07-2013, http://eelv91.fr/spip.php?article1026, consulté le 14-08-2013.