Nouveau Ministère de l'Eau et l'Assainissement, un espoir pour le droit à l'eau

A la suite de nombreux pays africains, le Burkina-Faso crée un ministère exclusivement en charge de l'eau, des aménagements hydrauliques et de l'assainissement.

Florence Higuet, IERPE, Belgium
Published: 6 years, 7 months ago (02/27/2013)
Updated: 10 months ago (12/21/2018)

En janvier 2013, le nouvellement élu gouvernement du Burkina-Faso a annoncé la création d'un Ministère de l'Eau, des Aménagements hydrauliques et de l'Assainissement. De nombreux pays africains disposent déjà d'un tel ministère.

La création d'un tel ministère peut s'avérer judicieuse dans un pays ou l'assainissement et l'accès à l'eau potable sont encore loin d'être une réalité généralisée - la population ayant accès à l'assainissement n'atteint pas les 10% en milieu rural, ni les 20% au niveau national. Les Objectifs du Millénaire pour le Développement ne seront pas respectés au Burkina-Faso.

La nouvelle ministre en charge du département, Madame Mamounata BELEM/OUEDRAOGO, a donc de nombreux défis à relever. Espérons que ce nouveau ministère contribuera pleinement à la concrétisation du droit à l'eau au Burkina-Faso par l'adoption de politiques sociales et publiques efficaces.

Source :

X, « Burkina Faso creates new ministry for water and sanitation », 26 févr. 2013, WASH News Africa, http://washafrica.wordpress.com/2013/02/26/burkina-faso-creates-new-ministry-for-water-and-sanitation/, consulté le 26-02-2013.

G. BAZIE, « Un ministère plein pour l’eau et l’assainissement : Une option judicieuse et pleine de sens », 8 janv. 2013, Lefaso.net, http://lefaso.net/spip.php?article52125, consulté le 26-02-2013.